Intérêts intercalaires

Principe

Les intérêts intercalaires correspondent aux intérêts à payer durant une période où le capital de la dette n’est pas encore amorti. En clair, dans certains cas, il faut attendre que le prêt soit débloqué en totalité pour commencer le remboursement intégral des mensualités. Des intérêts calculés sur le taux du crédit en rapport avec la fraction des sommes débloquées sont alors payables durant ce délai. Cette situation apparait lorqu’un emprunt vise à financer un bien à construire (vente en état futur d’achévement) ou d’importants travaux suite à un achat. Dans ces cas, les déblocages successifs se font au fur et à mesure de l’avancement du projet, tout comme le versement des intérêts intercalaires. Afin de les éviter, il est tout à fait possible de fractionner son crédit immobilier en plusieurs petits prêts correspondant aux différents appels de fonds prévus. En effet, l’emprunteur se retrouve alors à amortir immédiatement chacun d’eux dés leur déblocage puisque il n’est plus nécessaire d’attendre le versement total pour cela.
Il est à noter que durant cette période l’assurance se calcule sur la somme totale du prêt et non sur les sommes utilisées.

Méthode de calcul

Le calcul des intérêts intercalaires mensuels se fait de la manière suivante : somme débloquée x taux d’intérêt du crédit divisé par 12. Aprés un second appel de fonds, il faut rajouter au premier déblocage et reprendre la formule. Le calcul cesse dés que le prêt a été entièrement libéré. Dans le cas d’un report de paiement de ces intérêts ceux-ci générent à leur tour des intérêts. Le coût total du crédit s’en trouve alors impacté à la hausse.